Egosystème

Pour beaucoup, le sens de la vie, aujourd’hui, c’est la notoriété. Passer à côté d’elle est vécu comme un échec, un drame épouvantable dont on ne pourra pas se remettre. Sauf à se résoudre au travail, tête baissée de honte, résigné à la patience, et à payer sa redevance télé dans le plus insupportable anonymat. Du coup, ce besoin irrépressible de notoriété envisagée comme un salut est devenu un talent à lui seul suffisant et qui se substitue dans bien des cas et sans complexe à une inaptitude confirmée. Comme dit l’écrivain Jorge Semprun, les élites de la notoriété ont remplacé les élites de la compétence. Il s’agit de faire savoir que l’on ne sait rien faire et que cette virginité nous prédispose à savoir tout faire d’instinct. Être connu permet d’être reconnu pour tous les talents que l’on n’a pas encore, mais que l’on obtiendra sans peine, le moment venu, par une sorte d’immanence.
Prise dans l’hystérie audimateuse et mercantile, la télévision est le vecteur essentiel, régressif et quasi religieux de ce culte sociétal de l’ego. Elle infuse l’idée que le statut social le plus noble est celui d’être star. Compromettre ce destin vital, c’est se condamner au calvaire d’une routine besogneuse, les deux pieds dans la tombe du travailleur inconnu. Alors la télé pose des auréoles bien pleines sur des têtes bien vides.

Très jeunes, les enfants sont éduqués au jeu de l’ego. La mise en valeur n’attend pas le nombre des années, pas plus que la disparition de l’acné. On nous inflige des « graines de stars » au rayon Vilmorin de la couillonnade. Éphèbes gélifiés, Narcisses musculeux et Lolita pédocriminogènes avec papa et maman comme premiers supporters.
Bientôt des nourrissons viendront roter en direct à la télévision. Et des millions de téléspectateurs regarderont des coulis de purée carotte dégouliner sur des bavettes tenues par des parents en extase devant les éjaculations blédineuses de leurs rejetons starisés.

 

ISBN 2-9517108-2-8 Copyright René-Franck BONNEL, 2004

Un recueil de chroniques impertinentes sur l’industrie du livre,
l’actualité de la littérature marchande et la vie des médias.
Satire dans tous les coins…

 

écrivain écrivains écriture écritures littérature roman romans édition éditions éditeur éditeurs écrire meilleurs ventes livres meilleurs livres best-seller best seller livres cadeaux rené-franck bonnel rené-franck bonnel
bonnel auteur auteurs bouquin bouquins romanesque lire lecture lectures père papa séparation divorce garde des enfants droit de garde enfant enfants enfance maltraitance enfants du divorce un flocon de neige au soleil
banc public bancs publics frappes chirurgicales ECRIVAIN ECRIVAINS ECRITURE ECRITURES LITTERATURE ROMAN ROMANS EDITION EDITIONS EDITEUR EDITEURS ECRIRE MEILLEURS VENTES LIVRES
MEILLEURS LIVRES BEST-SELLER BEST SELLER LIVRES CADEAUX RENE-FRANCK BONNEL RENE-FRANCK BONNEL BONNEL AUTEUR AUTEURS BOUQUIN BOUQUINS ROMANESQUE LIRE LECTURE
LECTURES PERE PAPA SEPARATION DIVORCE GARDE DES ENFANTS DROIT DE GARDE ENFANT ENFANTS ENFANCE MALTRAITANCE ENFANTS DU DIVORCE UN FLOCON DE NEIGE AU SOLEIL
BANC PUBLIC BANCS PUBLICS FRAPPES CHIRURGICALES