TF1 secoue le Tapie

TF1 secoue le Tapie

Ex-chanteur, ex-pilote de course, comédien de théâtre, acteur de cinéma, écrivain, homme d’affaires, prisonnier, sportif, consultant et présentateur télé, Tapie survit donc grâce à des petits boulots. TF1 l’accompagne dans sa réinsertion sociale, d’une façon totalement désintéressée, en lui confiant sa nouvelle émission “À tort ou à raison”.

Un Tapie très agité, un peu secoué, qui vient sur les écrans donner les paroles aux autres pour le seul plaisir apparent de la leur couper. Thème de la première émission : la prostitution. Tapie est contre et veut l’interdire.
” Je ne suis pas là pour faire la morale “, précise-t-il, tout en la faisant quand même puisque chacun sait qu’il est bien placé pour ça. Alors il cherche à rationaliser le comportement humain, à comprendre pourquoi les hommes vont aux putes, ce qui ne lui est jamais arrivé, bien entendu. Il découpe le problème en morceaux comme le ferait un audit fouillant dans ses comptes, ignorant que souvent les ressorts de la nature humaine nous échappent, tels ceux qui constituent la personnalité de Tapie.

Parmi les invités de cette émission sur la prostitution, la présidente d’une association de parents d’élèves… la PEEP. Prononcez ” Pêpe “, on l’aura deviné, mais le sous-titrage insistant qui apparaissait à l’image chaque fois que la dame parlait (X. présidente de la PEEP) était sans équivoque sur le bon goût qui avait conduit ce choix. Du TF1 de grande classe.

Autre invité, l’inévitable Philippe Sollers, en tournée de promo. Tapie a réussi l’exploit de ne pas lui en laisser placer une, pas même une citation, c’est dire… Juste une idée à lui : “90% des hommes ne sont pas heureux sexuellement. “Parle pour toi mon garçon. Finalement, on le préfère quand il parle avec l’esprit des autres.

La seule satisfaction que l’on puisse tirer de ce genre d’émission, c’est ce bel exemple de réinsertion sociale car il est probable que le stage d’artisan boulanger que Tapie aurait souhaité était malheureusement complet.

Bientôt, un ancien serial killer viendra expliquer aux ménagères de moins de cinquante ans comment on découpe un poulet. Jean-Marie Messier présentera une émission dans laquelle il conseillera les meilleurs placements boursiers. Crozemarie animera le Téléthon. Michel Bon nous montrera comment se désendetter en sortant d’un crédit à la consommation. Et Papon, décidément en forme pour son âge, viendra tous les matins, en début de programme, nous donner un cours d’aérobic. Histoire de nous mettre en train…

Les commentaires sont fermés.